Vous êtes tous anarchistes

À mes amis socialistes et amoureux de l’État, et tous les autres, j’ai une petite nouvelle pour vous : vous êtes des anarchistes. Tous autant que vous êtes, anarchistes. Et je vais vous le prouver.

Ceci est le premier d’une série de billets sur l’anarchie et les avantages d’une société sans gouvernement. Évidemment, c’est mon opinion.

Lien court: http://wp.me/p4MO4u-23

– – – – –

Introduction
Les mots sont utilisés autant pour faire le bien que pour faire le mal. On peut être un terroriste ou un combattant pour la liberté. Un athée est un non-croyant, un croyant est un superstitieux. Un homme de conviction est un extrémiste; un homme modéré est un lâche. Un esprit libre est un libertin, un introverti prudent est prude. Les mots servent aussi comme jugements moraux. Par exemple, on peut dire d’un homme qu’il est sauvé s’il accepte Jésus; on peut aussi dire qu’il est sauvé de l’irrationalité s’il ne le fait pas. Un homme patriotique dira qu’un soldat sert sa nation; d’autres pourraient dire qu’il obéit sans réfléchir. Les actions considérées comme meurtrières en temps de paix sont considérées nobles en temps de guerre.

Certains mots ne devraient jamais être réhabilités, par exemple nazis, inceste, abus, viol, meurtre. Ces mots décrivent les impulsions les plus noires de l’humain et ne peuvent jamais être utilisés pour décrire une situation vertueuse.

Le mot ” anarchie » fait partie de ceux qui n’ont pratiquement aucune chance d’être ” réhabilités ». Toute tentative de trouver du bon dans ce mot peut sembler complètement futile.

Peut-être que le mot ” anarchie » a été si abusé dans son passé qu’il ne pourrait jamais être ” réhabilité » de tout ce ” mal » qui semble l’entourer. Quelles images vous viennent en tête en entendant le mot ” anarchie »? Des manifestations violentes? Le chaos? Un monde post-apocalyptique où les puissants criminels dominent les faibles? Ou peut-être que pour vous c’est un agenda politique qui camoufle un désir pour le vol, la terreur, le meurtre, où des hommes secrets placent des bombes sous les véhicules des dirigeants politiques ou de l’aristocratie? Peut-être que vous voyez l’anarchie comme étant un concept philosophique où l’avenir existe sans structure et sans règles? Si votre ami vous annonce soudainement qu’il est anarchiste, vous allez peut-être l’examiner pour voir s’il n’a pas teint ses cheveux, ajouté des piercings, un anneau dans son nez, du mascara tout sale sous les yeux, des aiguilles souillées dans son sac, etc. Les mots ” intervention », médication », ” traitement », ” centre de réhabilitation » et ” thérapie intensive » résonneraient peut-être dans votre esprit, accompagnant votre pouls soudainement plus élevé?

– – – – –

Définition
Selon le Oxford Dictionary, la définition du mot ” anarchie » est :
1) Un état de désordre dû à l’absence ou la non-reconnaissance d’une autorité ou de systèmes de contrôle (désordre politique);
2) Absence d’un gouvernement et liberté absolue de l’individu, vu comme un idéal politique.
Son origine étymologique se retrouve dans le latin médiéval précédemment tiré du grec, de ” anarkhos », an (without, sans) & arkhos (chef, dirigeant). Donc le mot ” anarchie » veut dire ” sans dirigeant ».

On peut voir que le mot ” anarchie » a deux sens principaux. 1) une absence de gouvernement accompagné d’ordre sociétal; 2) une absence de gouvernement sans implication de désordre sociétal.

– – – – –

En pratique
L’absence d’un gouvernement. Qu’est-ce que ça veut dire en pratique?

Il y a deux types de dirigeants dans ce monde; ceux qui mènent avec des incitatifs et ceux qui mènent par la force. Ceux qui mènent avec des incitatifs vont vous offrir un salaire pour travailler pour eux; ceux qui mènent par la force vont vous envoyer en prison si vous ne prenez pas les armes afin de combattre pour eux. Ceux qui mènent avec des incitatifs vont tenter de vous convaincre d’envoyer vos enfants dans leurs écoles en offrant des prix raisonnables, des classes stimulantes et en démontrant du succès vérifiable; ceux qui mènent par la force vont vous simplement vous dire que si vous ne payez pas les taxes pour financer leurs écoles, vous irez aller en prison. C’est la différence entre le volontarisme et la violence.

Le mot ” anarchie » ne signifie pas ” sans règles », ” tuer les autres pour le plaisir », ” sans organisation », il veut simplement dire ” sans dirigeant politique. » La différence entre la politique et tous les autres aspects de la vie est qu’en politique, si tu n’obéis pas au gouvernement, on t’envoie en prison. Si tu tentes de te défendre contre les gens qui viennent pour te mettre en prison, ils vont te tirer et te tuer. Alors, que veut réellement dire le mot ” anarchie »? C’est simplement un moyen d’interagir avec les autres sans les menacer de violence. Le mot ” anarchie » veut donc dire ” sans violence politique. »

– – – – –

Inconsistence
La différence entre ce mot et les mots comme ” meurtre » et ” viol » est que nous ne mélangeons pas meurtre et viol avec leurs exacts opposés dans nos vies en considérant ces actions comme étant normales, morales et saines. On n’étrangle pas un homme le matin, puis plus tard aider une vieille dame à traverser la rue pour finalement se dire ” bon ». Nous acceptons tous que les vraies actions qui sont ” mal » – viol, agression, meurtre, vol – ne sont jamais considérées comme des parties centrales et nécessaires de la vie d’une ” bonne » personne. Un homme reconnu coupable de meurtre n’obtient pas sa liberté en disant qu’il a passé toute sa vie ” sauf 5 secondes » sans tuer personne.

Par ces actions que nous reconnaissons comme étant ” mal », une seule transgression change le caractère moral d’une vie entière. Nous ne verrions plus jamais un ami de la même manière s’il était reconnu coupable de viol.

Par contre, ce n’est pas le cas avec le mot ” anarchie ». Il n’entre pas dans cette catégorie de ” mal ». Quand on pense à une société sans violence politique, sans gouvernement, les spectres du chaos et de la brutalité ressurgissent toujours, immédiatement, et, on dirait, irrévocablement. Et pourtant, il ne faut qu’un moment pour réaliser que nous vivons la grande majorité de nos vies en complète et totale anarchie et nous décrivons cette anarchie comme ” moralement bonne ».

– – – – –

L’anarchie quotidienne
Prenons par exemple, les rencontres amoureuses, le mariage et la famille.

Dans une société raisonnablement libre, ces activités ne tombent pas dans le domaine de la coercition politique. Aucune agence gouvernementale ne choisit qui vous devez marier ou avec qui avoir des enfants, puis vous emprisonne pour avoir désobéi. Le volontarisme, les incitatifs et les avantages mutuels sont les points centraux d’un marché libre de l’amour, de la sexualité et du mariage.

Qu’en est-il de votre carrière? Est-ce qu’un agent gouvernemental vous a dit à la fin de votre secondaire que vous alliez devenir un médecin, un avocat, un employé d’usine, un serveur, un acteur, un programmeur, un philosophe? Bien sûr que non. Vous avez été libre de choisir la carrière qui vous intéressait.

Et dans vos décisions financières majeures? Est-ce qu’à chaque mois un agent du gouvernement vient chez vous pour vous dire exactement combien vous devez sauver, combien dépenser, si vous pouvez vous permettre d’acheter ce nouveau sofa ou cette vieille peinture? Avez-vous eu besoin de demander au gouvernement pour acheter votre maison, votre voiture, votre télé ou votre brosse à dent?

Non. Dans toutes les sphères de vos vie mentionnées plus haut – amour, mariage, famille, affaires, carrière – vous faites vos propres décisions dans l’absence complète de coercition politique. Donc, si l’anarchie est si mauvaise, pourquoi est-elle la valeur par défaut de vos vies et dans vos décisions de tous les jours?

Si demain matin le gouvernement vous disait qu’il choisirait pour vous où vous devez vivre, comment gagner votre vie et qui marier, est-ce que vous tomberiez à genoux en remerciant le ciel que vous avez été sauvé de cette terrible anarchie, cette anarchie qui vous permet de faire vos propres décisions en absence totale de coercition politique? Bien sûre que non! Ce serait l’opposé; vous seriez horrifié et vous résisteriez une telle dictature avec toutes vos forces. Si on vous disait qu’il vous faille faire une demande à l’état pour avoir des enfants, vous résisteriez cette tyrannie et vous feriez tout ce que qui est en votre pouvoir pour retourner à ” l’anarchie ».

Donc on peut conclure que les humains sont férocement ambivalents vis-à-vis l’anarchie; nous la voulons désespérément dans nos vies personnelles et nous en avons politiquement peur. Autrement dit, nous aimons l’anarchie que nous vivons et nous avons peur de l’anarchie que nous imaginons.

– – – – –

Conclusion
L’anarchie est un concept teinté de peur car ceux qui vous l’ont enseigné – l’état à travers son programme de lavage de cerveau scolaire étalé sur 12 ans – se sont assuré qu’ils en contrôlaient la définition. L’anarchie est en fait ce que nous désirons le plus et dans les prochains articles, je vous expliquerai comment on peut en arriver à vivre dans une société libre de toute forme de coercition, de violence étatique ou de système imposé de force par un gouvernement. Et ne vous en faites pas, vos objections naturelles telles que ” sans l’état les pauvres n’auront pas d’éducation », ” sans l’état, qui va construire les routes & ” sans l’état, personne n’aura de soins de santé » seront répondues.

L’anarchie est le seul moyen d’éviter les abus de l’État et les crimes contre l’humanité perpétrés par les différents gouvernements, comme nous l’avons vu par la mort de plus de 250 millions de personnes dans le 20ème siècle. Je ne fais que mon travail, je ne fais que suivre les ordres https://fbcdn-sphotos-a-a.akamaihd.net/hphotos-ak-frc3/1454666_504729036291806_1027538566_n.jpg…

As soon as you say the topic is civil disobedience, you are saying our problem is civil disobedience. That is not our problem…. Our problem is civil obedience. Our problem is the numbers of people all over the world who have obeyed the dictates of the leaders of their government and have gone to war, and millions have been killed because of this obedience. » Howard Zinn (Lien ici)

Merci de votre temps. Et comme d’habitude, si vous trouvez des fautes, dites-le moi svp.

  • Pas de chats icitte

P.S. : Ce texte est basé sur les ouvrages de Stefan Molyneux sur l’anarchie. J’ai choisi et traduit certains passages de son livre disponible gratuitement en PDF et en livre audio ici et sur Youtube ici, et j’ai aussi ajouté des passages représentant mon opinion.

http://bit.ly/1pu9ugq

  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

two × 2 =