Ne pleure pas pour Desmarais

Paul Desmarais était un grand contribuable de la misère infligée au Québec; il n’est pas à pleurer.

Il supportait Jean Charest dans sa corruption, assez pour que Charest le remercie publiquement. Peut-être il le remerciait pour son ancien emploi chez Power Corporation? C’est assez singulier de voir la quantité de politiciens qui ont passé par Power Corporation. En fait, ce n’est pas si singulier si on examine aussi la quantité de politiciens qui ont fait du va-et-vient entre le Ministère de l’Environnement et les compagnies pétrolières. En tous cas, les relations sont incestueuses dans les deux cas.

Desmarais était contre le mouvement souverain, alors c’est un peu bafouillant de voir la chef du Parti Québécois lui faire des louanges de « grand bâtisseur ». Bâtisseur de quoi? Il faut qualifier la vaguerie de Marois. Il n’a rien bâtit pour le peuple Québécois, mais plutôt pour lui et sa bande de crosseurs dans les grandes industries pétrolières, d’armes, des médias et la politique. Marois a eu de son financement aussi alors?

Desmarais faisait partie du Council on Foreign Relations (CFR) et le groupe Bilderberg, deux groupes où leur traffic d’influence globale anti-humain est documenté. Desmarais participait au groupe Carlyle, qui investit dans les armes de guerre, ainsi que dans Power Corporation et Total (sous investigation pour corruption), dans le domaine pétrolier. Avec l’historique exécrable de ces deux domaines, la participation de Desmarais dans ces domaines ignobles démontre clairement son désintérêt pour l’avancement de l’humanité. Ah, c’est vrai, Power Corporation contribue financièrement à 800 organismes différents, dans les domaines de l’éducation, le développement social, l’art & la culture, et l’environnement.

Parlons de contributions dans l’environnement de la Power Corporation. Investors Group, filiale de Power Corp qui investit dans le pétrole, finançait Al Gore dans sa fraude environnementale documentée provouvant le vol par la bourse de carbonne dont Al Gore profite directement. Les intérêts sont clairement se faire de l’argent et à ses petits-amis qui jouent au jeux d’argent en fraudant ceux qu’ils peuvent. Faut se poser la question si les « contributions » de la Power Corp dans la communauté sont en majorité de cette nature de magouille, ou simplement des déductions d’impôts tout en tentant de se donner bonne conscience avec les relatives miettes offertes à la population.

Je veux balancer le discours des médias qui qualifient Paul Desmarais de grand bâtisseur et de philantrope. Qu’ils aillent chier. Même après sa mort, on continue de vous nourrir de mensonges de cet acteur majeur dans la souffrance québécoise.

Ce comportemant anti-humain mérite réflection et ajustement, de la part de Paul Desmarais, et aussi des médias, dont certains appartiennent à Paul, en passant.

Aussi posté sur http://www.RadioH2o.ca (cache)
http://www.radioh2o.ca/ne-pleure-pas-pour-desmarais/ (cache)

One Comment

  1. Pingback: Ne pleure pas pour Desmarais | Botrax

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

four × 3 =